Editions Jeanne d'Arc

Editions Jeanne d'Arc
Editions locales

Editions Jeanne-d'Arc
25 rue de la Gazelle
43000 Le Puy-En-Velay
Tél. 04 71 02 11 34

Le mystère de Calmis
Gilles Calamand
2007 - 240 pages

En l'an 100, le consul de Ruessio (St Paulien ) a été assassiné. Lucius Arminius mène l'enquête jusqu'à Calmis (Chomelix)

ISBN : 9782911794582

Quantité :

19.00 €

Format 14 x 22.5 cm - 240 pages

Résumé - Auteur - Lire quelques pages
 

Résumé
.............................................................................................

En l'an 100 après JC, la Gaule est pacifiée.

Bon gré, mal gré, les peuplades qui la composent ont accepté la domination romaine. C'est le cas des Vellaves, dont la capitale, Ruessio (Saint-Paulien) est le centre d'une vie intellectuelle et commerciale active, d'autant que tout près de là, à Calmis (Chomelix) se situent les mines de plomb argentifère nécessaire à l'alliage d'étain (le pal) si utile à la fabrication des monnaies romaines...

Or, depuis quelques mois, des chargements du précieux alliage disparaissent, leurs guides sont massacrés et l'Empereur Trajan est inquiet. Qui peut vouloir du mal à la Pax Romana qu'il a mise en place ?

L'Empereur décide donc d'envoyer un Consul en mission sur place, d'autant qu'à Ruessio le vieux Consul Eus a été assassiné dans des circonstances troubles.

Il choisit Lucius Arminius, un centurion sorti du rang, qui, accompagné d'un fidèle ami d'enfance, devra se confronter à cette délicate tâche.

La mission sera rude, les surprises nombreuses dans une Gaule multiple, divisée en clans, où les amis eux-mêmes ne sont plus sûrs.

Une enquête policière captivante au premier siècle de notre ère.

retour haut de page
 

 

Auteur
.............................................................................................

Gilles CALAMAND vit à Chalencon dans le Velay.
Il est déjà l'auteur de trois romans :
un roman historique Le loup des combes qui a pour cadre la première croisade,
deux romans policier Secrets de familles dont le théâtre se situe à Retournac et ses environs, et Verveine menthe qui se déroule principalement dans le Velay, avec la silhouette attachante du commissaire Loubet.

 

retour haut de page

 

Lire quelques pages
.............................................................................................

 

 

Lucius Arminius assis dans le patio se délassait. C'était un homme fait d'un peu plus d'une trentaine d'années, sans doute. Il était grand et blond, lex yeux clairs. Vêtu d'une toge rouge, chaussé de sandales, il buvait une coupe de vin d'Ostie. Il était bientôt nuit et la saison chaude battait son plein. Depuis les champs, les paysans rentraient des fenaisons.

Sa nomination à Ruessio l'avait comblé d'aise. Non qu'il connût auparavant la région dont il avait entendu parler à Rome. Son nom était gravé sur la borne :

RUESSIO CIVITAS VELLAVORUM LIBERA

Son ami de toujours, Janus Palatinus, ainsi nommé parce qu'il avait été trouvé, bébé, près du temple du Dieu double au pied du Mont Palatin, lui avait parlé de cette cité où il avait pu se rendre, en compagnie d'un consul qui l'avait adopté. Il en avait écrit la rudesse ainsi que la beauté :

" Les hivers y sont glaciaux, mais la fin du printemps et l'été amènent des couleurs merveilleuses dans la nature. Les habitants en sont fiers et ombrageux, mais francs avant tout. Là-bas, il n'y a pas à craindre des chausse-trappes comme dans nos palais romains. Pas de coup de poignard par derrière comme dans les ruelles sombres de l'Urbs. Tu y serais le Maître heureux et comblé, di d'aventure, tu devenais quelqu'un là-bas. Fais-toi nommer consul ; je t'y rejoindrai ! " Et son ami avait conclu son exposé d'un grand éclat de rire !

Il faut dire quà l'époque, le décurion Janus Palatinus, n'envisageaient pas leur carrière sous les meilleurs auspices : le grand empereur Nerva avait décrété la Pax Romana, et la tâche des soldats concernait le maintien de l'ordre dans des bas-quartiers de Rome.

Bien que Néron ait complètement incendié, en son temps, les maisons insalubres pour en chasser les chrétiens et plus sûrement par folie, il restait des îlots où il valait mieux ne pas circuler trop tard dans la nuit sous peine de perdre sa bourse et la vie.

Puis Trajan était arrivé...


retour haut de page
 

Vous n'avez aucun article dans votre panier.

Contactez-nous

Imprimerie Jeanne d'Arc
 

Editions Jeanne d'Arc - EJA - Vente en ligne de livres régionaux de l'Auvergne, la Haute-Loire et du Puy en Velay, livres d'arts, romans, romans historiques, religieux...