Editions Jeanne d'Arc

Editions Jeanne d'Arc
Editions locales

Editions Jeanne-d'Arc
25 rue de la Gazelle
43000 Le Puy-En-Velay
Tél. 04 71 02 11 34

La malédiction du coucou
Bernard Astruc
2003 - 152 pages

ISBN : 9782911794223

Quantité :

16.00 €

Format 14 x 22.5 cm - 152 pages

Résumé - Auteur - Extraits
 

Résumé
.............................................................................................

Mais que se passe-t-il donc dans le village où Victor, vieux flic râleur, bancroche et Auvergnat de surcroît, revient en villégiature.
Pourquoi le poulain de Jacques a-t-il disparu ? Pourquoi lui a-t-il demandé de l’aider à le retrouver ?
Son instinct de policier lui dit que ses amis d’enfance lui cachent quelque chose, pourquoi ?
La malédiction du coucou
Un roman du terroir… un polar… un roman noir… noir comme la nuit noire… comme le café noir… comme le chocolat noir… A déguster sans modération !

L’Hidalgo de mon souvenir ne correspond en rien au vieillard précoce qui vient m’ouvrir. Où sont passés l’allure fringante, la chevelure de geai, la mise parfaite et le sourire carnassier ? L’homme porte une robe de chambre élimée et sale, aux pieds des charentaises mal chaussées, un pull fin à même la peau enfilé dans un pantalon de toile, une sorte de bleu de travail crasseux. Son visage de déterré me surprend. Les cheveux blancs, filasses, jetés en arrière sont longs et négligés ; les joues creuses, recouvertes d’une barbe de trois jours. Heureusement, les yeux enfoncés ont gardé un pli de malice qui se prolonge par une grosse veine parcourant la tempe comme un fleuve sur une carte de géographie. Un détail attire mon attention qui résume à lui seul la situation : son pantalon, en guise de ceinture, est soutenu par une ficelle !

retour haut de page
 

 

Auteur
.............................................................................................

Après Les chemins médicinaux en 2000, Retour au paradis en 2001, et Ils ont cloné les jacinthes en 2002, Bernard Astruc, à l’orée de ses 50 ans, propose aux lecteurs un roman policier du terroir, tout imprégné des personnages et de l’atmosphère de son Gévaudan natal.

 

retour haut de page

 

Extraits
.............................................................................................

 


Le hasard, le destin, la guigne, l’une des dernières gelées. Au petit matin, en avril 1984, à la sortie d’un virage, la moto dérape sur une plaque de verglas. Elle part en luge pour une longue glissade qui se termine contre une borne kilométrique. Un choc violent, un genou massacré, le fémur planté dans la motte, une douleur fulgurante, du sang poisseux mêlé de terre, la tête qui tourne, les vomissements, le malaise… Personne à l’horizon, silence mortel, ponctué par l’oiseau qui entonne, inlassable, son oraison.
« Coucou, coucou, coucou, coucou… »

Le rendez-vous à la brigade, tard dans la soirée, nous laisse le temps d’apprécier cette prometteuse journée de printemps. Les genêts en fleurs badigeonnent les collines, l’usine à chlorophylle tourne à plein régime. La chienne et moi nous avons envie de participer à cette révolution verte et d’oublier nos soucis. Parmi toutes mes connaissances, une me tient particulièrement à cœur : Claudine la bergère. Entre tontes et estives nous aurons peut-être la chance de la rencontrer au Mas des Bruyères. Ce n’est pas évident. L’an dernier, quand je m’en suis inquiété, elle était partie pour la montagne avec son troupeau.
Pour accéder à la ferme il faut quitter la vallée et emprunter une route qui monte en de multiples lacets sur le plateau. En fait, au compteur, ce n’est pas très loin, mais ce sont des kilomètres qui comptent double.

Ainsi, je repasse doucement devant le bar, j’ai l’impression qu’une réunion s’y déroule. Des silhouettes familières évoluent. Autour d’une table, je crois distinguer : Lucien, le maître des lieux, debout un plateau en main, l’élégante Bertille, Gilbert, le docteur Rémi Dubost, Chantal, Gaston, Renaud le politique, ma chère Lucie et, collé à elle, celui qui doit être son ami. D’autres que je fréquente moins : Michel, Gérard… sont là, attablés. Auraient-ils oublié de m’inviter à de nouvelles agapes ? Chantal m’aperçoit, tous se retournent, aucun ne me salue, d’ailleurs, c’est drôle, je n’ai plus soif !

retour haut de page
 

Vous n'avez aucun article dans votre panier.

Contactez-nous

Imprimerie Jeanne d'Arc
 

Editions Jeanne d'Arc - EJA - Vente en ligne de livres régionaux de l'Auvergne, la Haute-Loire et du Puy en Velay, livres d'arts, romans, romans historiques, religieux...